Méthodologie de l’enquête

Ce sondage initié par Le Thiase est un instantané de la population rôliste à l’automne 2014. Il a été réalisé via Google Forms entre le 28/10/2014 à 14h30 et le 04/11/2014 à 16h00.

Les questions reprennent le modèle de la 1re édition de l’automne 2010 en améliorant certains points pour une meilleure lecture des résultats.

Il y a eu en tout 4 143 réponses sur cette période (contre un peu moins de 3 000 en 2010) : 3 571 en France, 233 en Belgique, 149 en Suisse, 106 au Canada, 8 au Luxembourg et 91 dans le reste du monde. En tout 14 % du panel ne réside pas en France !

La première carte reprend le nombre de répondants en valeur absolue ; la seconde rapporte ces nombre à la population totale de chaque département français (coefficient sur 100 000).

France-sondage JDR 2014France-sondage JDR 2014 - 2

Les résultats qui suivent ont été comparés à la 1re édition de 2010 et également au sondage réalisé par l’Union Rôliste Francophone.

Vous trouverez le rapport d’enquête en version PDF mise en page ici : Résultats sondage JDR 2014 – Le Thiase

Le rapport en version powerpoint (avec les liens hypertexte) : Résultats sondage JDR 2014 – Le Thiase

creative commonsVotre sexe / Votre année de naissance

3 596 hommes contre 547 femmes, cela ne laisse que 13 % de place aux rôlistes féminines… C’est tout de même bien mieux qu’en 2010 (où il n’y avait que 8 % de rôlistes féminines) et cela correspond au chiffre publié dans le sondage de l’URF (13,8 %).date de naissanceEnseignement majeur : le jeu de rôle s’est ouvert à la gent féminine au fil des années ; si les femmes ne représentent que 5,3 % des rôlistes nés avant 1965, leur proportion atteint 40 % des moins de 18 ans.age HFVotre activité

Peu d’évolutions par rapport à 2010 : 35 % de cadres dans l’échantillon, 24 % d’employés et 13 % d’étudiants.ActivitéOn observe ci-dessous pour chaque catégorie la place des femmes dans l’échantillon :

activité HFL’âge auquel vous avez découvert le JDR

decouverte ageCi-dessus : la génération des années 1970 a découvert le JDR plus tôt que la génération des années 1990.

Ci-dessous : la moitié des rôlistes ont découvert le JDR avant l’âge de 15 ans.

decouverteFocus sur les rôlistes féminines

Il est intéressant de constater, au delà de la féminisation croissante du jeu de rôle, les différences liées au sexe. Ainsi les femmes ont découvert le hobby proportionnellement bien plus tard dans leur vie que les hommes.decouverte HFLecture du graphique : parmi l’ensemble des rôlistes ayant découvert le hobby après 31 ans, 44 % sont des femmes ; alors que parmi ceux qui se sont initiés avant 10 ans, seulement 5 % sont des femmes.

Vie communautaire

Appartenez vous ou bien avez vous appartenu à un club de JDR ?

36 % des répondants n’ont jamais appartenu à un club de jeux de rôle, contre 33 % en 2010. Ce chiffre est de 35 % pour les hommes et de 40 % pour les femmes.

age clubAllez vous en convention, salon, festival ?

43 % des répondants n’ont jamais été à aucun de ces événements publics réunissant des rôlistes, contre 30 % en 2010. Les femmes ne sont que 33 % à être dans ce cas.

Ci-dessous : on observe que dans les deux cas la vie communautaire va croissante avec l’âge du répondant.

age evenementsVos préférences de jeu

Notons que le « cadre virtuel » regroupe toutes les façons de jouer qui impliquent l’usage d’un ordinateur (forums, mails, rolistik, skype, etc.). 23 % des répondants utilisent ce moyen pour jouer aux jeux de rôle (10 % en 2010). 94 % jouent en privé, 40 % parfois dans le cadre d’une association contre respectivement 92 % et 38 % en 2010.

evenements générationsPlutôt PJ ou MJ ?

Comme en 2010, cette question n’avait malheureusement peut-être pas assez d’amplitude de réponses possibles, ce sera pris en compte pour 2018 !PJ MJLes chiffres correspondent avec le sondage de l’URF qui trouvait 17 % de PJ, 9 % de MJ et 74 % de PJ/MJ !

Des préférences liées au genre et à l’âge

Voici le même graphique mais cette fois pour les femmes uniquement :PJ MJ HFCe que l’on constate, c’est tout simplement que les hommes sont plus de 8 % à se déclarer MJ seulement contre seulement 1,5 % des femmes ; logiquement, 58 % des femmes rôlistes ne pratiquent qu’en incarnant des personnages joueurs, quand seulement 14,7 % des hommes se présentent ainsi.PJ MJ ageCi-dessus : plus l’on est jeune, moins l’on se définit comme pur MJ et plus il y a parallèlement de purs PJs. Effet d’âge, sans doute, mais aussi peut-être de génération.

A combien de JDR avez vous joué ?

Comme en 2010, cette question n’avait malheureusement peut-être pas assez d’amplitude de réponses possibles. A noter : les femmes se dispersent moins que les hommes.

nb jdrnb jdr HFnb jdr ageA quel type de JDR jouez vous ?

97 % des répondants déclarent jouer à des jeux édités professionnellement et commercialisés (exactement comme en 2010) ; 42 % à des jeux « amateurs », non commercialisés (53 % en 2010).

Cette année nous avons posé la question des « jeux maison » : 49 % des répondants déclarent y jouer !

Votre façon de jouer

Votre fréquence de jeu actuelle

frequence13 % des répondants sont des anciens qui ne jouent plus (10 % en 2010), mais près de 22 % jouent au moins une fois par semaine (30 % en 2010) et 65 % au moins une fois par mois !frequence ageCi-dessus : effet d’âge logique, les plus assidus sont les plus jeunes des répondants !dureeVos genres préférés

genresPeu de différences avec les résultats de 2010 : le Médiéval fantastique est toujours largement en tête !

Le sondage de l’URF indiquait quant à lui un résultat de 59 % pour le Fantastique (à comparer au score identique de la Fantasy ici) et seulement 24,5 % pour le Futuriste, car il s’agissait d’un questionnaire à choix unique.

Créer et s’informer sur les JDR

Vos activités d’écriture/de création sur le JDR

Un quart des répondants n’ont aucune activité créative déclarée.

créationLectures actuelles de journaux/webzines

58 % des répondants n’utilisent aucun média rôliste ! Voici les résultats pour les 42 % restants :

lecturesDans « autre », on retrouve de nombreux blogs mais aussi des grands oubliés de la liste du sondage : le Fix, Les chroniques d’Altaride, le GROG…

Les jeux de rôles pratiqués

jeux jouésLes gagnants sont donc D&D et Cthulhu, avec 77,3 % des sondés qui citent au moins l’un de ces deux univers. Notons que chaque univers de jeu de rôle cité comprend toutes ses variantes et versions éventuelles. Dans le sondage de l’URF, Donjons & Dragons (toutes versions) est cité à plus de 94% (contre 84,3 % ici).

Ci-dessous : 1,8 % des sondés n’ont joué qu’à un jeu, 14,5 % à moins de 5 jeux, 68,3 % à moins de 20 jeux et enfin 89,4 % à moins de 30 jeux !

jeux joués

Cliquez ici pour visualiser l’ensemble des résultats sur les 248 gammes de jeux de rôle citées par les répondants.

Pratiques d’achat de JDR

Avez-vous déjà acheté un livre de JDR ?

Seuls 7,9 % des répondants déclarent ne jamais avoir acheté un ouvrage de jeu de rôles. A noter : les hommes ne sont que 5,6 % à déclarer cela tandis que les femmes sont 23,8 % !

Pour toutes les questions qui suivent, les pourcentages sont calculés sur les 3 811 consommateurs seulement.

Lieux d’achat actuels

Depuis 2010, la part des achats de contenus dématérialisés est passée de moins de 10 % à près d’un tiers de l’ensemble !lieux HFIl y a peu de différences hommes/femmes.

Dépenses annuelles actuelles

L’augmentation du nombre de tranches par rapport à 2010 permet une meilleure lecture des résultats, avec tout de même près de 22 % des répondants qui dépensent plus de 200 euros par ans pour le hobby, et plus de 500 euros pour 7,1 % !dépenses

Une fois encore les différences hommes/femmes sont marquantes : seulement 2,2 % des femmes achètent pour plus de 500 euros de JDR par ans, contre 7,7 % des hommes.dépenses HF

Elles sont en revanche proportionnellement plus nombreuses à ne dépenser que moins de 20 euros par ans (38,3 % contre 22,7 %).

Ci-dessous : les anciens dépensent davantage !dépenses age

Bibliothèque du rôliste : nombre d’univers

univers univers HF univers ageConclusions : les femmes sont un peu moins collectionneuses que leurs homologues masculins, et les jeunes ont logiquement à leurs actifs moins d’univers que les plus anciens !

Bibliothèque du rôliste : nombre de livres

Il manque encore de nombreuses tranches pour rendre plus lisible ces graphiques…nb livres nb livres hf nb livres age

Un tiers des répondants possèdent plus de 51 ouvrages de JDR ! (37,2 % des hommes mais 12,4 % des femmes)

Bilan du sondage 2014

On observe avant tout une grande continuité depuis le sondage de 2010. On se réjouit également que les chiffres issus des différents sondages (Cf. la publication de l’Union Rôliste Francophone) concordent globalement, ce qui prouve la valeur de ces démarches.

Pour l’édition 2014, nous avons cherché à mieux connaître le profil de la femme rôliste : ayant découvert le hobby plus tard que ses camarades masculins, elle est moins souvent MJ et consomme beaucoup moins de jeux de rôles commercialisés. Néanmoins le fait marquant est la diminution de l’écart hommes/femmes de génération en génération !

Pour l’édition 2018, les questions devront être encore améliorées, notamment sur le consommation de jeux de rôles.

D’ici là, il est envisageable de produire un sondage spécifique sur les jeux de rôles en 3 volets : ceux possédés, pratiqués dans le passé et pratiqués actuellement par la communauté, en cherchant l’exhaustivité des publications, ce qui n’a pu être assuré pour l’instant dans les sondages du Thiase.

Pascal, AKA Pitch, le 05/11/2014 – www.le-thiase.fr

Pour les statisticiens qui le souhaitent, je peux partager la base de données brutes des réponses au sondage. Contactez-moi !

37 Comments

  1. Répondre

    Salutations et merci pour ce sondage

    Il manquait pas mal de jeu, j’ai pour ma part 65 gammes par exemple.
    Bon on ne peut pas tout poser mais des jeux comme Exil, B.I.A, ou tout autre plus petite productions pros seraient peut-être intéressante à sonder

    Bonne continuation
    Vorh

  2. Pierre Rosenthal

    Répondre

    Déçu que Simulacres, le 3e jdr français le plus vendu ne soit pas dans la liste. Mega, plus de 80.000 ex, Simulacres, plus de 40.000 ex.

  3. Répondre

    Enquête très intéressante. Juste deux difficultés en ce qui me concerne :
    * fallait il répondre dans jeux joués ceux qui n’ont été testé qu’une seule fois (par exemple en convention) ?
    * comment gérer les livres que l’on a reçu en cadeau? On les possède, on les pratique, on les as parfois réclamés fortement pour un anniversaire, mais il ne fait pas partie des dépenses…

    Sinon du coté des femmes rôlistes, en étant une moi même, je trouve les résultats très proches de mon vécu. Il y a juste le fait que je ne dépense quasi rien en Jdr vu que mon copain m’en offre à chaque anniversaire/Noel/saint valentin… (d’où ma difficulté n°2)

    • Répondre

      Il y a en effet des cas limite, comme ceux que vous soulevez. Un sondage qui prendrait tous les cas de figure en compte serait pour moi un peu lourd… Pour les cadeaux, c’est votre copain qui a du déclarer les dépenses ! 🙂

  4. Pingback: Résultat du "Sondage 2014 sur les r...

  5. De6dement

    Répondre

    C’est la « gent féminine » mais à part ça, une excellente présentation, synthétique et compréhensible (merci pour les explications sous les graphiques) sur quelque chose qui n’est pas seulement un loisir.
    Propre à tous les sondages, il y a toujours des choses que l’on aimerait trouver et qui sont absentes. Dans l’ensemble, ça a l’air cohérent et complet. Merci encore.

  6. LaomaiWeng

    Répondre

    Tout d’abord, merci pour ce sondage ! 🙂

    Je regrette juste un peu l’absence totale de mention du jeu de rôle sans règles : à en croire ce sondage, hors des règles point de salut !
    Je viens d’une communauté de rôliste (plus d’une centaine de personnes sur plus de 20 ans d’existence) qui pratique *essentiellement* du sans-règles, et nous sommes plusieurs à n’avoir pas trop su dans quelle « case » nous mettre pour plusieurs questions.

    • Répondre

      Je comprends votre remarque. En effet, 7 personnes ont cité du « sans règles » dans le sondage : vous comprendrez que je ne peux proposer un sondage complètement exhaustif sur le JDR sans risquer de rendre le formulaire indigeste…

  7. Pingback: [Cultures de l'imaginaire] Sondage 2014 sur les rôlistes et anciens rôlistes | Blog professionnel : Développement local, associatif et culturel

  8. Guszti

    Répondre

    Merci pour la synthese rapide.
    Résultats intéressants.

    Et pour un « vieux » comme moi, ça rapelle pleins de souvenirs et ca donne envie de s’y remettre, sur table ou en virtuel.
    Bon faut que je creuse le virtuel …

    Rdv en 2018 !

  9. Répondre

    Bonjour,

    Une autre donnée intéressante pour le futur sondage, peut-être ?
    Personnellement, je joue tous les jours… par internet. Pas un seul jour sans jdr. Et du coup, les questions de « fréquences » m’ont posé pas mal de problème ^^
    IRL en revanche, je dois jouer qu’une seule fois par an. Un sacré grand écart. Et c’est une donnée qui doit concerner du monde, à mon avis. Surtout les anciens joueurs, justement, qui n’ont plus les moyens ou le temps de pratiquer autrement.
    Sinon, je suis ravie de voir que mes consoeurs se mettent de plus en plus au jdr, j’avoue que je me sentais un peu seule ^^’. Courage, les filles ! On va leur montrer de quel bois on se chauffe, nous autre, de la gent féminine ! ^^

  10. DEA

    Répondre

    On se sent moins seul du coup 😉

    Les questions était bien et merci pour cette visualisation.

  11. Répondre

    Sondage intéressant et comparatif également instructif, j’ai été surprise de me retrouver dans une minorité de MJ femme, j’aurais cru qu’il y en avait plus.
    Merci en tout cas et à 2018 ! ^^ (belle progression du jeu de rôle)

  12. Julien

    Répondre

    Très bon travail !

    Il serait effectivement intéressant de distingué le passé et le présent de l’individu « rôliste ». Pour ma part je joue encore deux ou trois fois chaque années alors qu’avant j’y passais une bonne dizaine d’heures chaque semaine et ce pendant une bonne quinzaine d’années

  13. Sillade

    Répondre

    Merci pour ces résultats très intéressants. Je suis contante de voir que nous sommes de plus en plus de femmes à découvrir le jeu de rôle et c’est intéressant de voir aussi quels sont les jeux les plus populaires et le mode de consommation des rôlistes.

  14. Teutabald

    Répondre

    Bonjour,

    Merci pour le sondage.

    J’ai cependant une question : Quelles est la différence entre Fantasy et Medieval Fantastique ? Et aussi la différence entre médieval et historique ? ça me paraît un peu redondant et pas forcément clair de définir quelle réponse englobe telle ou telle autre.

    Merci.

    • Répondre

      Il est vrai qu’il est parfois difficile de faire la différence. Je n’ai pas de définition « maison », j’ai juste repris les différentes appellations existantes, pour justement observer leur popularité ! Il faudrait avoir une liste de définitions avec exemples sinon…

  15. Répondre

    Toujours un plaisir de répondre à des sondages en JDR, même si je me demande toujours à quoi ça sert à part à voir si on est ou pas dans la norme…
    Quelques remarques toutefois, autres que celles déjà évoquées.
    La différence entre fantasy et médiéval fantastique ne saute pas aux yeux pour tout le monde.
    Pareil pour la différence entre salon/festival/convention.
    Pareil pour « jeux maisons » et « jeux amateurs ».

  16. Nadir

    Répondre

    Bon sondage! Mais il manque un peu de finesse dans le choix des professions. « Employé » c’est super vaste. Et il n’y a même pas fonctionnaire donc on ne voit pas le lobby des profs :D!

  17. Répondre

    Le sondage est vraiment très intéressant ! J’aime les stats 😀

    Ce que j’aime pas, c’est qu’il y a des péteux qui continuent d’écrire « Scénarii ». Soit c’est « Scenari », soit « Scénarios », mais « Scénarii » n’existe pas. Merde, hein.

  18. Pingback: Résultat du "Sondage 2014 sur les r...

  19. Lupin

    Répondre

    Pierre Rosenthal : Simulacre et Athanor ne sont pas présents, mais dans le lien détaillé fourni par Pitch, tu verras que Mega est joué par 20% (toutes éditions confondues).

  20. Répondre

    Très belle initiative que ce sondage, qui nous donne une vision globale du JDR. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas inutile, cela nous permet de mieux comprendre nos pratiques, de légitimiser notre loisir et d’en tirer des enseignements pour pouvoir le défendre et le promouvoir. Par exemple, je suis heureux de voir qu’au vu de ce panel, clairement le rôliste ne correspond absolument au cliché du geek au chômage qui reste enfermé chez lui (35 % de cadres dans l’échantillon, 24 % d’employés et 13 % d’étudiants.) Evidemment nous on le sait, mais là au moins on a la confirmation, ce n’est pas un « à priori ».

    Par contre, j’ai une question, c’est concernant la durée du sondage. Je vois qu’il a été effectué sur seulement 3 jours (entre le 28/10/2014 à 14h30 et le 31/10/2014 à 15h00). Je me demande si la durée courte du sondage ne risque pas d’amener plutôt des rôlistes qui sont très concernés par le loisir et connecté aux réseaux d’influence qui ont diffusés le sondage, mais ignore ainsi ceux qui auraient un activité moins soutenue et pas forcément connecté à ces fameux réseaux d’influence rôlistes. Comment as été effectué la communication autour du sondage ? Si mon hypothèse, ça pourrait vouloir dire qu’il y a beaucoup plus de rôlistes non-réguliers ou passifs que ne laisse entendre les résultats actuels.

    • Répondre

      La question soulevée est pour moi la principale critique de ma démarche : en effet ce sondage ne touche étant donné ses moyens que les rôlistes connectés et consommateurs d’infos rôlistes… Le seul moyen selon moi de toucher les autres dizaines ou centaines de milliers de rôlistes serait de passer par les éditeurs ou les libraires directement, si l’on considère qu’être rôliste (et là j’entends déjà les critiques ^^) c’est consommer du JDR !

  21. D Guiserix

    Répondre

    Beau boulot!
    le délai n’est-il pas trop court? Perso, j’étais en vacance chez des amis, je n’ai pas pu répondre. Sur les questions précises dont à faible nb de citations (jeux joués), dommage de se priver d’un plus large échantillon.
    Un détail me chagrine : Les graphes (année de naissance/sexe) et (focus joueuse : age/sexe) sont redondants et ne donne que la proportion F/H par tranche d’age. Il manque donc tout bêtement un graphique sur la répartition des ages parmi les répondants, tous sexes confondus.
    … Qui serait bien utile pour pondérer les réponses aux autres questions.
    Par ex si les vétérans sont majoritaires, pas étonnant que les vieux titres le soient aussi au détriment des récents. Ou que l’age de début de jeu soit vers 13/15 ans, profil typique des années 80 à 93, alors qu’il était passé à 18/20 ans entre 95 et 99 (Cf sondages Casus v1).
    Alors, un ptit camembert des âges?

    • Répondre

      Merci pour ces remarques, cela tombe bien car les résultats définitifs tombent aujourd’hui ! ^^ En effet depuis 2 jours je fais des croisements entre l’âge, le sexe et les autres questions pour en tirer des enseignements (vive les tableaux croisés dynamiques d’Excel)

  22. Sayko

    Répondre

    Très bon sondage ! Il y a en effet quelques tranche un peu trop larges à mon goût mais cela est peut-être un reliquat des années précédentes où moins de personnes répondaient.

    Je n’ai malheureusement pas pu apporter ma contribution à ce sondage car je ne l’ai pas vu passer. :/

    Merci beaucoup en tout cas !

  23. roliste75

    Répondre

    Merci pour ces infos intéressante, je suis ravie de voir augmenter la proportion de filles.
    Je pense qu’il aurait été intéressant de nous interroger sur nos pratiques connexes : jeux de plateaux, MMORPG, GN…
    La prochaine fois peut-être ?

  24. Kassindella

    Répondre

    Merci pour ce sondage effectivement très intéressant et qui nous prouve que nous ne sommes pas une race en voie de disparition et que les femmes s’y mettent un peu plus 🙂
    Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’y répondre (contrairement au précédent) car je n’ai pas vu que le délai était si court… je ferai plus attention en 2018 :p

  25. Répondre

    Comme tout bon paranoïaque, je n’accorde aucun crédit aux sondages.

    Mais, Cela fait plaisir de d’avoir participé à une petite expérience rôlistique avec plus de 4 000 collègues francophones.

    Une fois de plus :
    le JDR n’est pas mort, il bouge encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *